Même les chefs étoilés se mettent au Thermomix !

  •  

L’un des besoins fondamentaux de l’homme est de se nourrir mais plus encore de se délecter d’une bonne nourriture. La cuisson trop longue de certains plats amène le besoin de trouver des moyens plus rapides pour effectuer la cuisine. C’est le constat qui se fait également au niveau des aires de restauration. Malgré le nombre important d’employés, il n’est pas toujours facile de satisfaire à temps à toutes les commandes. Les chefs ont opté pour une solution toute simple.

Lire la suite »Même les chefs étoilés se mettent au Thermomix !

Pâte sablée : comment la réussir à tous les coups ?

  •  

Vous demandez-vous que faire avec la pâte sablée ? Tenez, on peut en faire beaucoup de merveilles allant des clafoutis aux cerises en passant par les biscuits fourrés à la confiture, les tartelettes au citron meringuées ou les sablés croustillants au chocolat. Convainquez-vous-en en lisant cet article et apprenez à réussir vos pâtes sablées.

Quelle différence entre la pâte sablée et les autres pâtes ?

En cuisine, la pâte sablée est l'une des pâtes de base de la pâtisserie. Elle est utilisée pour confectionner les fonds de tarte. Elle est constituée de farine, beurre, sucre, souvent d'œufs et de sel. Elle peut parfois contenir de la poudre de fruits secs (amandes, noisettes, pistaches, noix, cacao…). Elle se différencie de la pâte sucrée par le fait que le beurre est incorporé à la préparation par sablage et non par crémage, c'est-à-dire qu'il est mélangé à froid avec la farine et le sucre. Le beurre entoure ainsi chaque grain de farine et de sucre, ce qui fait qu'après la cuisson les grains ne sont pas totalement solidaires, c'est ce qui donne la texture sablée.

La pâte sablée, facile à réaliser

La pâte sablée est idéale pour faire des tartes aux fruits rouges, au citron ou au chocolat, mais également sablées. Plus fragile à utiliser que la pâte sucrée ou brisée (car plus friable et plus cassante), elle est riche en beurre et apporte un croustillant et une saveur irrésistibles. Il est préférable de la faire cuire à blanc (sans ingrédients) en mettant un poids au fond, comme des haricots secs, pour éviter qu’elle ne gonfle. Vous pouvez agrémenter votre pâte sablée avec de la poudre d’amandes, du cacao, de la fleur d’oranger…

Comment réussir sa pâte sablée ?

Pour réaliser une pâte sablée maison, il vous faut :

  • 250 g de farine
  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • 1 sachet de sucre vanillé et
  • 1/2 sachet de levure chimique.

   1. Mettez la farine et le beurre coupé en morceaux dans un récipient. Commencez à travailler la farine et le beurre entre vos doigts pour envelopper la farine de beurre.

   2. Creusez un puits au centre de votre mélange. Ajoutez au centre le sucre, le sel, l’œuf, le sucre et la levure. Malaxez ce mélange jusqu’à former une boule compacte et homogène.

   3. Ecrasez votre pâte entre la paume de votre main et le plan de travail pour la rendre plus homogène. Faites attention à ne pas trop travailler la pâte pour ne pas la rendre cassante. Laissez reposer au frais quelques heures. N’hésitez pas à « customiser » votre pâte en y ajoutant un parfum (1 cuillerée à soupe de cacao en poudre ou de cannelle pour une tarte au chocolat, un zeste de citron pour une tarte aux agrumes, 1 pincée de vanille, de gingembre pour une tarte aux fraises, etc.) ou un peu de poudre d’amandes ou de noisettes dans une tarte aux abricots ou aux pêches.

KitchenAid, qui est un robot de cuisine,  vous permet de réaliser aussi facilement votre pâte sablée. Il en est de même du Thermomix qui rend cette recette encore plus rapide à exécuter. Avec l'un ou l'autre de ces appareils, vous êtes assuré de réussir votre pâte sablée à tous les coups. Vous n'aurez qu'à mettre les ingrédients, appuyer les boutons indiqués et le robot s'occupe du reste.

Osso bucco de dinde : notre recette

  •  

Pour faire plaisir à ses papilles gustatives et son odorat, on n'hésite pas à mélanger les saveurs et les senteurs. Ainsi, des ingrédients que l'on pensait impossible à associer, craignant un mauvais goût, s'harmonisent parfaitement pour donner un goût unique et exquis. C'est le cas par exemple de l'oignon émincé déglacé avec du vin blanc à feu doux. Cher marmiton, il y a un plat simple qui vous donnera à coup sûr de l'eau à la bouche. C'est l'osso bucco de dinde. Sa recette vous est livrée dans cet article.

C'est quoi l'osso bucco de dinde ?

Le nom osso bucco est dérivé de l'italien et signifie littéralement os troué. En effet, à la fin de la cuisson, la viande est totalement détachée de l'os. Il existe plusieurs variantes de l'osso bucco, notamment l'osso bucco aux légumes, céleri, carottes et champignons, à la moutarde, au pamplemousse... ou encore à l'orange, au safran et risotto ou à la gremolata. L'osso bucco de dinde est l'une de ses nombreuses variantes et c'est tout simplement un pur délice.

Les ingrédients

Pour concocter l'osso bucco de dinde il est nécessaire d'avoir :

  • de la dinde de qualité aux hauts de cuisses tronçonnés 
  • de la tomate fraîche et du concentré de tomates écrasées
  • de la farine de blé
  • de l'huile d'olive
  • du rhum
  • du vin blanc
  • des épices tels que l'ail et le poivre, des herbes de province.

Pour rehausser le goût, il faut :

  • du bouillon de volaille
  • du sel
  • de l'oignon.

Vous pouvez également utiliser du persil, du jus de citron ou encore de la crème caramel liquide. Ces derniers ingrédients sont facultatifs mais intéressants pour donner plus de goût à votre mets. Les quantités de ces différents ingrédients dépendent du nombre de personnes qui seront à table. Ainsi, pour 6 personnes, vous aurez besoin de 1 kg de dinde, 2 à 3 oignons, 25 cl de vin blanc, 1/2 l de bouillon de volaille, d'une grosse cuillère à soupe de concentré de tomate.

Une préparation rapide

Dans la réalisation de l'osso bucco de dinde, seule la cuisson prend du temps, environ 1 heure. La durée dépend évidemment de l'appareil de cuisson que vous employez. Avec des robots de cuisine comme Cookeo et Light par exemple, cela dure moins longtemps. La préparation et le mélange des divers ingrédients ne prennent en réalité que quelques minutes. Ainsi pour le faire, il faut :

  • fariner la dinde et le faire revenir avec un peu d'huile d'olive
  • émincer les oignons, les mettre dans une sauteuse puis ajouter le vin blanc et le bouillon de viande
  • ajouter le reste des autres ingrédients peu importe l'ordre tout en remuant le mélange
  • fermer le tout et laisser cuire pendant une heure en tournant de temps en temps.

Lorsque la viande est cuite, elle se détache de l'os. Il est possible d'enlever la viande du feu après l'avoir fait revenir avec l'huile d'olive puis la rajouter au mélange oignon et vin blanc avant de la recouvrir entièrement du bouillon de viande.

Lorsque l'osso bucco est prêt, il faut le servir chaud accompagné de riz ou de pâtes alimentaires.