Tabouret de bar : comment bien choisir ?

  •  

Jadis réservé aux débits de boissons, le tabouret de bar a su conquérir le cœur des Français. Il se retrouve désormais dans de nombreux foyers (dans la cuisine ou le salon). Scandinave, industriel, en bois, design vintage... Il en existe pour tous les goûts ! Mais comment bien le choisir ? C’est la question à laquelle répond cet article !  

Critères de sélection

Les tabourets de bar se déclinent sous divers styles et formes. Ils existent en une profusion de modèles adaptés à différents styles de décoration intérieure. Cette variété offre ainsi un large éventail de choix. La touche personnelle et l'environnement physique sont les premiers critères à prendre en considération dans la prise de décision.

Parmi les critères de choix, on peut commencer par le plus important : la hauteur du tabouret. Le choix de la hauteur idéale dépendra de la taille des utilisateurs. Cela dépend aussi de la hauteur de la table ou du comptoir avec lequel il sera associé. Choisissez un tabouret à hauteur ajustable et le problème est réglé. Ce type de tabouret, généralement doté d’un pied, sera approprié si vous avez des enfants. Néanmoins, songez à laisser un espace dédié aux jambes (30 cm d’écart peuvent être suffisants).

Les tabourets de bar à 4 pieds, on en trouve surtout dans les designs vintage, industriel ou scandinave. Il est très rare d’en trouver dans un style moderne ou contemporain, où les piétements uniques règnent sans partage. Côté finitions, vous pouvez trouver aussi bien des pieds assez simples, notamment pour les tabourets scandinaves. Pour ces derniers, le bois clair est omniprésent ainsi que des pieds en bois massif avec repose-pied chromé.

Le design, c'est vraiment important ! Parmi les tabourets au design travaillé qu’on trouve sur le marché, il y en a qui font vraiment tabac ! Il s’agit des modèles avec piétement à disque, en acier chromé, pourvu d’un repose-pied. Le bois et le métal sont omniprésents sur de nombreux tabourets de bar vintage ou industriels. Les deux matériaux pouvant être utilisés ensemble ou séparément.

La majorité des modèles de qualité dispose de dossier, tous styles confondus. Le dossier et l’assise sont, pour la plupart, en lin rembourré ou en similicuir. Ils peuvent également être en matière synthétique. Parmi les tabourets de bar les plus prisés pour la décoration, on retrouve surtout des modèles avec coque. La coque peut être blanche, bleue, verte ou noire…, elle est souvent réglable et pivotante.

Pour pallier au problème de manque d'espace chez vous, optez pour des tabourets de bar modulable (pliant ou réglable). La possibilité de plier ou de régler le tabouret vous permettra de le ranger facilement quand vous n'en avez pas besoin.

Rapport qualité/prix

Les meilleures sélections de tabouret de bar avec un bon rapport qualité/prix sont disponibles sur des plateformes comme   https://tabouret-de-bar.net/ . Blanc ou gris ? Pliant ou réglable ? Bois ou cuir ? Industriel ou original avec un design hors pair ? Vous avez maintenant tous les éléments en main pour bien choisir votre tabouret de bar. Rappelez-vous : le choix doit être basé sur l’utilité et l’esthétique.

Même les chefs étoilés se mettent au Thermomix !

  •  

L’un des besoins fondamentaux de l’homme est de se nourrir mais plus encore de se délecter d’une bonne nourriture. La cuisson trop longue de certains plats amène le besoin de trouver des moyens plus rapides pour effectuer la cuisine. C’est le constat qui se fait également au niveau des aires de restauration. Malgré le nombre important d’employés, il n’est pas toujours facile de satisfaire à temps à toutes les commandes. Les chefs ont opté pour une solution toute simple.

Lire la suite »Même les chefs étoilés se mettent au Thermomix !

Osso bucco de dinde : notre recette

  •  

Pour faire plaisir à ses papilles gustatives et son odorat, on n'hésite pas à mélanger les saveurs et les senteurs. Ainsi, des ingrédients que l'on pensait impossible à associer, craignant un mauvais goût, s'harmonisent parfaitement pour donner un goût unique et exquis. C'est le cas par exemple de l'oignon émincé déglacé avec du vin blanc à feu doux. Cher marmiton, il y a un plat simple qui vous donnera à coup sûr de l'eau à la bouche. C'est l'osso bucco de dinde. Sa recette vous est livrée dans cet article.

C'est quoi l'osso bucco de dinde ?

Le nom osso bucco est dérivé de l'italien et signifie littéralement os troué. En effet, à la fin de la cuisson, la viande est totalement détachée de l'os. Il existe plusieurs variantes de l'osso bucco, notamment l'osso bucco aux légumes, céleri, carottes et champignons, à la moutarde, au pamplemousse... ou encore à l'orange, au safran et risotto ou à la gremolata. L'osso bucco de dinde est l'une de ses nombreuses variantes et c'est tout simplement un pur délice.

Les ingrédients

Pour concocter l'osso bucco de dinde il est nécessaire d'avoir :

  • de la dinde de qualité aux hauts de cuisses tronçonnés 
  • de la tomate fraîche et du concentré de tomates écrasées
  • de la farine de blé
  • de l'huile d'olive
  • du rhum
  • du vin blanc
  • des épices tels que l'ail et le poivre, des herbes de province.

Pour rehausser le goût, il faut :

  • du bouillon de volaille
  • du sel
  • de l'oignon.

Vous pouvez également utiliser du persil, du jus de citron ou encore de la crème caramel liquide. Ces derniers ingrédients sont facultatifs mais intéressants pour donner plus de goût à votre mets. Les quantités de ces différents ingrédients dépendent du nombre de personnes qui seront à table. Ainsi, pour 6 personnes, vous aurez besoin de 1 kg de dinde, 2 à 3 oignons, 25 cl de vin blanc, 1/2 l de bouillon de volaille, d'une grosse cuillère à soupe de concentré de tomate.

Une préparation rapide

Dans la réalisation de l'osso bucco de dinde, seule la cuisson prend du temps, environ 1 heure. La durée dépend évidemment de l'appareil de cuisson que vous employez. Avec des robots de cuisine comme Cookeo et Light par exemple, cela dure moins longtemps. La préparation et le mélange des divers ingrédients ne prennent en réalité que quelques minutes. Ainsi pour le faire, il faut :

  • fariner la dinde et le faire revenir avec un peu d'huile d'olive
  • émincer les oignons, les mettre dans une sauteuse puis ajouter le vin blanc et le bouillon de viande
  • ajouter le reste des autres ingrédients peu importe l'ordre tout en remuant le mélange
  • fermer le tout et laisser cuire pendant une heure en tournant de temps en temps.

Lorsque la viande est cuite, elle se détache de l'os. Il est possible d'enlever la viande du feu après l'avoir fait revenir avec l'huile d'olive puis la rajouter au mélange oignon et vin blanc avant de la recouvrir entièrement du bouillon de viande.

Lorsque l'osso bucco est prêt, il faut le servir chaud accompagné de riz ou de pâtes alimentaires.

Ingrédients et étapes de préparation de la tarte niçoise

  •  

Spécialité culinaire de la région niçoise, la tarte niçoise est une recette délicieuse très consommée en province maritime. Envie de découvrir ce savoureux repas ou de vous offrir une nostalgie délicieuse en concoctant à nouveau ce plat que vous avez tant mangé dans votre enfance ? On vous livre dans cet article les bons ingrédients et les étapes à suivre pour préparer votre tare niçoise dans les règles de l’art. C’est parti !

Pommes de terre paysanes : c’est simple à faire

  •  

Vous en avez certainement déjà entendu parler au moins une fois. Quand il s’agit des cuisines de saison, les pommes de terre paysannes sont très prisées et particulièrement populaires. Si ce plat à une cote si importante parmi les cuisines de saisons, ce n’est pas juste à cause de sa douceur, mais aussi à cause de sa facilité de préparation.

Avec une préparation de 10 min et un temps e de cuisson d’environ 25 min, vous pouvez facilement concocter vos pommes de terre paysannes en 35 min max. Découvrez comment faire dans cet article.

Le cassoulet, l’un des plats préférés des Français

  •  

On va en France, pour réveiller ses papilles. Passer à table dans ce pays, c’est découvrir un mode de vie unique : Le service à la Française. Un service ou tous les mets présents sont servis en même temps. On juge de la grandeur d’une fête en France, par la présence de spécialités régionales. Venus du centre du pays, on aura les Champignons de Paris, et la fondue Bourguignonne. A l'est on trouvera la choucroute garnie qui vient de l'Alsace. Si l’on s’aventure plus au Sud-Ouest, on trouvera le Cassoulet, deuxième plat préféré des Français.

Koulitch : une brioche incontournable à Pâques ?

  •  

D’une région à une autre, les célébrations de fêtes sont différentes et ceci avec des particularités bien précises. Que ce soit la Pâque, la Noël, la Saint-Sylvestre ou bien d’autres encore, il existe une préparation culinaire pour accompagner l’évènement. Les célébrations les plus festives sont toujours celles où il y a un gâteau. Le Koulitch est un gâteau traditionnel russe pour Pâques. On en parle dans cet article, recette à l’appui.

Petite histoire sur le Koulitch

Le Koulitch est un gâteau traditionnel originaire de l’Europe de l’Est. Il est consommé en Russie principalement, en Biélorussie, Bulgarie, Roumanie, etc. Il est préparé à l’occasion de la fête de Pâques qui, dans la religion orthodoxe, est la plus importante des fêtes. Selon la tradition, le Koulitch se prépare avant la messe pascale. Après la messe, il est placé dans un panier et décoré de fleurs colorées. Il est ensuite apporté au prêtre pour être béni. Il est consommé chaque jour avant le petit-déjeuner entre Pâques et Pentecôte. Sa cuisson se fait dans un moule cylindrique et il est parfumé au rhum et au safran. Un glaçage se pose au-dessus quand le tout est fait. Il contient des fruits confits et des amandes. Il est décoré des lettres XB pour « Христосъ Воскресе » qui signifie: « Le Christ est ressuscité ».

Ingrédients du Koulitch

Pour 4 petits gâteaux Koulitch chez vous, il faut :

  • 570 g de farine
  • 150 ml de lait
  • 50 ml d'eau
  • 150 g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 150 g de beurre fondu
  • 10 g de levure fraîche de boulanger
  • 1/2 cuillerée à café de sel
  • 75 g de raisins secs
  • 50 g d'écorce d'orange
  • 50 g d'amandes effilées
  • 2 cuillerées à soupe d'eau de fleur d'oranger (au choix)
  • 2 cuillerées à soupe de rhum.

Et pour le glaçage au-dessus, il faut :

  • 1 blanc d'œuf
  • 180 à 200 g de sucre glace
  • 1 cuillerée à soupe de jus de citron
  • des billes décoratives.

Préparation du Koulitch

Voici la phase de la préparation de cette savoureuse brioche russe.

Mettez 500 g de farine sur une planche, faites un trou au milieu. Mettez du sel, un demi-verre d’eau tiède. Délayez bien le levain avec l’eau et le sel. Ajoutez les œufs, du raisin épépiné, du sucre en poudre et du beurre. Mêlez cela à la farine. Quand la pâte est bien unie,  mettez-la en boule et saupoudrez-la de farine. Enveloppez-la dans un linge saupoudré de farine et mettez le tout dans un plat creux à couvrir, s’il fait froid. Mettez le plat près d’un feu et retournez-le de temps en temps pour que la pâte s’échauffe également partout.

Laissez la pâte lever aussi longtemps que de la pâte à pain. Divisez la pâte en 4, réalisez 4 boules et déposez-les dans les moules en papier. Placez les Koulitch de Pâques sur une plaque dans un four préchauffé à 100 °C. Laissez-les 10 minutes puis augmentez la température et faites cuire environ 45 à 50 mn selon la taille. Vérifiez la cuisson avec une lame de couteau qui doit ressortir sèche. Faites refroidir les gâteaux Koulitch sur une grille en les laissant dans leurs caissettes.

Quant au glaçage, versez dans un bol le blanc d'œuf, fouettez-le à la fourchette, ajoutez progressivement le sucre glace et la cuillerée de jus de citron. Faites couler un peu de glaçage sur les brioches.

Bonne dégustation !

Flamenkuch : comment en préparer une dans le respect de la tradition alsacienne ?

  •  

Vous êtes un fin gourmet et amateur de bonnes saveurs. Voulez-vous découvrir les merveilles de la cuisine alsacienne. Laissez cet article vous mener à la découverte de la Flamenkuch. On y propose la recette pour la préparation de ce plat dans le respect de la tradition alsacienne.

L' origine de la Flamenkuch

La Flamenkuch ou Flammekueche est une recette traditionnelle de la cuisine alsacienne. Elle se définit comme une tarte cuite à la flamme. Son apparition remonte aux siècles précédents dans la région de Kochersberg, au nord de l'Alsace. Les paysans de l'époque avaient pour habitude de faire cuire, dans des fours à pain au feu de bois, leurs pains toutes les deux ou trois semaines. L'évènement était marqué par une petite fête au cours de laquelle on utilisait la pâte résultante de la préparation des miches. Cette dernière était étalée et recouverte de lait caillé et mise au four pendant quelques minutes. On déposait la tarte flambée obtenue sur une planche à découper en bois où elle était coupée pour obtenir de petits rectangles.

Chacun détachait alors les bords noircis et roulait sa part en la mangeant brûlante avec les doigts. La cuisson traditionnelle de Flammekueche se faisait dans un four à bois en pierre.  Juste après la cuisson du pain, le four étant excessivement chaud, il fallait attendre que celui-ci reprenne une température correcte. Une fois la température idéale atteinte, on repoussait les braises et on glissait la fine tarte dans le four. Elle était prête lorsque l'on remarquait ses bords, léchés par les flammes, noircissent. La recette de Flamenkuch a évolué avec le temps. Et le lait caillé céda place au fromage blanc, l'oignons et aux lardons.

Véritable recette de la Flammekueche alsacienne

Pour réaliser la garniture idéale d'une vraie Flammekueche traditionnelle, vous aurez besoin : d'oignons, de lardons fumés, de crème fraiche, de fromage blanc et de la pâte qui se fait sans levure. La pâte à tarte doit être très fine pour que la Flammekueche soit meilleure. Cette recette est très facile à réaliser. Voici la recette pour une préparation de la pâte à Flammekueche maison respectant la tradition.

Dans un saladier, versez de la farine avec un peu de sel, ajoutez-y de l’huile et petit à petit de l’eau. Pétrissez jusqu’à obtention d'une pâte homogène. Recouvrez la plaque qui doit aller au four de papier sulfurisé et étalez-y la pâte au rouleau. Ensuite, préchauffez votre four à 200 °C.

Pour la garniture de votre Flammekueche traditionnelle :

mélangez la crème fraiche et le fromage blanc. Poivrez ensuite et ajoutez une pincée de muscade. Étalez le mélange sur toute la surface de la pâte. Émincez très finement les oignons et déposez-les ainsi que les lardons sur la pâte. Enfournez enfin pendant 8 à 10 minutes.

Conclusion

Pour votre plaisir, vous pouvez également essayer d'autres variantes de la tarte flambée ou Flammekueche. Autre que la traditionnelle  à crème, oignons et lardons, vous pouvez faire la gratinée avec de l'emmental, la forestière avec des champignons...

Bonne dégustation !

Crème renversée : dans quelles pâtisseries l’incorporer ?

  •  

La pâtisserie désigne la préparation (sucrée ou salée) et la cuisson de la pâte de blé au four. Elle permet d'obtenir une diversité des gâteaux. Encore appelés pâtisseries, certains gâteaux doivent contenir certains types de crèmes pour obtenir la saveur recherchée par les consommateurs. C'est le cas de la crème renversée dont l'incorporation dans certaines pâtisseries est presque indispensable. Composée de lait, d’œufs et de sucre, la crème renversée améliore la texture et la présentation des produits pâtissiers. Quelle est la recette de la crème renversée et quels sont les pâtisseries auxquelles elle est incorporée ?

Recette crème renversée maison

Pour préparer la crème renversée au caramel, vous aurez besoin des ingrédients suivants : du sucre, du lait cru, des œufs, du sel, une tranche de citron, de la vanille et de l'eau. Comme matériel, vous devez apprêter 3 marmites (dont 2 petites et une de volume moyen pouvant contenant environ 3 l d'eau), un saladier, le fouet, des moules, une spatule.

La recette commence par la préparation du caramel. Elle consiste à mélanger une quantité de sucre, un peu d'eau et le jus de citron dans une petite marmite. Il faut ensuite laisser l'ensemble bouillir pendant environ 5minutes.

Il faut ensuite le lait cru dans la seconde petite marmite et le pasteuriser pendant environ 2 minutes. Casser ensuite les œufs et les mélangés avec du sucre et ajouter quelques pincés de sel dans le saladier. Mélanger l'ensemble jusqu'à obtenir un mélange homogène.

Une fois le lait prêt, verser le sur le mélange de sucre et d'œufs, puis fouetter l'ensemble jusqu'à obtenir une crème. Répartir le caramel dans les moules avant de l’ajouter à chaque moule de la crème renversée.

Enfin, il faut cuire les moules au bain-marie à 160 °C pendant environ 30 minutes. Il faut enfoncer le bout d'un couteau dans chaque moule. Si ce dernier ressort sans présenter de la crème, alors c'est bon. Retirer du bain-marie et laisser refroidir.

Le reste de la crème cuite doit être conservé au frais.

Crème renversée pour quelles pâtisseries ?

La crème renversée au caramel peut être incorporée à une variété de pâtisseries dont notamment les gâteaux. Ici, il faut d'abord préparer la crème crue, non encore cuite. Ensuite, préparer la pâte du gâteau. Enfin, il faut verser la pâte de gâteau sur la crème renversée et cuire l'ensemble au four à 180 °C pendant environ 55 minutes. Une fois le temps écoulé, retirer du four et servir.

Vous pourriez également incorporer votre crème crue aux flans et aux desserts. Le mode opératoire est le même à quelques différences près. Vous pourriez également incorporer la crème caramel à vos préparations de biscuits maison.

Maintenant que vous avez connaissance des pâtisseries auxquelles vous pouvez incorporer de la crème renversée, il ne vous reste plus qu'à les essayer de temps en temps chez. Ainsi, vous prendriez du galon en tant que marmiton.

Bonne cuisine !

Béchamelle : comment réussir sa sauce facilement ?

  •  

La béchamel est un classique de la cuisine française. C'est une sauce blanche préparée à partir d'un mélange de beurre et de farine. Sa préparation est facile mais on peut également facilement la rater. Si vous vous demandiez comment faire une béchamel, alors cet article vous intéressera. Une recette simple vous est livrée.

Ingrédients et matériels

La recette de sauce béchamel est facile et inratable même pour le marmiton. Mais il va falloir faire attention. Pour faire une béchamel de 7 personnes environ, il faut :

  • 50 cl de lait
  • 44 g de beurre
  • 44 g de farine
  • du sel
  • du poivre.

Pour préparer cette sauce, vous pouvez utiliser des appareils tels que la micro-onde ou le shaker de Tupperware. Avec l'un ou l'autre, la recette est plus facile à réussir.

Sauce béchamel à la micro-onde

Pour une béchamel à la micro-onde, il faut 7 minutes :

  • Préparation : 5 minutes
  • Cuisson : 2 minutes

Préparation

  • Durant 1 minute : dans un saladier, faites fondre le beurre à la micro-onde. Sortez le beurre fondu et versez-y la farine et remuez le tout. Remettez le mélange à la micro-onde pendant quelques secondes.
  • Faites bouillir le lait pendant quelques instants. Tout en fouettant, versez le lait bouilli en filet sur le mélange beurre/farine. Assaisonnez.
  • Placez le tout dans la micro-onde durant 1 minute.
  • Sortez et fouettez à nouveau.

Votre sauce béchamel est prête.

Sauce béchamel au shaker Tupperware

En employant le shaker Tupperware, on peut réussir sa sauce en un tournemain. Dans la préparation, il n'y a pas de grandes différences avec la préparation à la micro-onde.

Préparation

  • Faites bouillir le lait.
  • Faites fondre le beurre.
  • Versez dans le shaker Tupperware, la farine et le beurre fondu.
  • Fermez et remuez jusqu'à ce que les grumeaux disparaissent.
  • Ajoutez le lait bouillant et mélanger à l'aide d'une spatule.
  • Ajoutez le sel et le poivre. Vous pouvez y mettre aussi de la muscade.
  • Fermez hermétiquement et laissez reposer durant quelques minutes.

Votre sauce béchamel est prête. Vous pouvez l’accompagner avec du gratin de macaroni, des aubergines, du poisson, du gratin de chou fleur, etc.

Bon appétit !

Hachis parmentier : comment le réussir à tous les coups ?

  •  

À base de purée et de viande, le hachis parmentier est un plat traditionnellement cuisiné dans beaucoup de pays. Au bœuf, au canard, au thon ou encore à la patate douce, il en existe plusieurs variantes. Découvrez comment réussir à tous les coups  ce classique qui ravit tous les palais !

Ingrédients et ustensiles (pour 6 personnes)

Pour la purée : 1 kg de pommes de terre, 20 cl de lait, 1 cuillère à soupe de crème, 50 g de beurre, 1 pincée de sel.

Muscade (facultatif) : 100 g de gruyère râpé.

Pour le hachis : 500 g de bœuf haché, 1 oignon, 1 échalote, 2 gousses d'ail, 1 carotte, 25 g de beurre, 1 pincée de sel et de poivre.

Les ustensiles à utiliser sont : 1 grande casserole, 1 poêle, 1 presse-purée, 1 hachoir, 1 grand plat à gratin (33 cm x 20 cm).

Préparation

Commencez par faire chauffer une marmite d'eau salée, épluchez les pommes de terre, lavez-les, coupez-les en gros morceaux, puis plongez-les dans l'eau frémissante. Couvrez et laissez cuire environ 30 minutes. Pendant cette cuisson, pelez l'oignon et la carotte et hachez-les très finement au couteau. Prélevez la chair de la tomate et coupez-la en dés. Ciselez finement le persil. Mettez le tout dans une poêle avec 20 g de beurre, et faites revenir quelques minutes, de façon à faire dorer la viande et à lui donner du goût.

Quand les pommes de terre sont cuites, égouttez-les puis réduisez-les en purée à l'aide d'une fourchette ou d'un presse-purée. Évitez le mixeur qui rendrait la texture trop collante et liquide. Incorporez le beurre, la muscade, du sel, du poivre et quelques cuillerées d'eau de cuisson en réalisant la purée.

Préchauffez le four (210 °C), puis étalez 10 g de beurre dans le fond d'un plat à gratin pour 4 personnes. Pour dresser votre hachis parmentier, commencez par répartir la garniture au bœuf et aux aromates dans le fond du plat, puis recouvrez avec la purée maison. Nappez avec l'œuf battu et étalé au pinceau et saupoudrez avec le fromage râpé. Ajoutez éventuellement quelques copeaux de beurre afin que ça gratine et que ça dore.

Et pour finir, enfournez le hachis pendant 30 minutes environ (jusqu'à ce qu'il soit bien doré). Servez-le chaud ou tiède avec une salade verte, une salade de tomates ou une salade d'endives. Humm, ça sent bon ! Ce hachis parmentier a l'air délicieux.

Par ailleurs, si vous voulez soigner la présentation de la recette, vous pouvez faire cuire votre hachis dans des ramequins individuels. Vous pouvez ajouter de la courgette, de la carotte ou de la betterave aux pommes de terre pour obtenir une purée bien colorée. Et si vous avez des restes de pot-au-feu ils peuvent remplacer la viande hachée. Mais avant il faut qu’ils soient fois effilochés et poêlés avec des aromates.

Ses variantes

Il existe des variantes du hachis parmentier. Il y a : hachis parmentier à l'ancienne, hachis parmentier au poivron rouge, hachis parmentier de thon, hachis parmentier minceur, hachis Parmentier aux petit pois et carottes, hachis parmentier aux petits légumes (cottage pie à l’anglaise), etc.

Devant son nom à la découverte de la pomme de terre, le hachis parmentier est un plat rapide et délicieux pour finir des restes de viande. Complet, le hachis parmentier est idéal pour un repas entre amis ou en famille, un vrai régal pour tous !